Tennis Le Belge, privé de Joris De Loore, est prêt à vivre un autre grand moment de sa carrière

Ils sont tous les deux là. Physiquement, ni l’un ni l’autre ne sont à 100 %, mais leur mental devrait combler les faiblesses d’une épaule ou d’un genou. David Goffin et Nick Kyrgios sont convaincus qu’ils se donneront à 100 % pour vivre les émotions d’une finale de Coupe Davis.

Côté belge, David Goffin ne doit pas rappeler son attachement à son pays. La Coupe Davis trouve très souvent une place dans son agenda overbooked vu son statut de Top 15 mondial.

"En Belgique, j’ai la chance de vivre avec une équipe qui a un état d’esprit extraordinaire. Depuis notre finale de 2015, les supporters répondent toujours présent. Les stades sont plus remplis. J’ai besoin d’eux pour jouer mon meilleur match", confiait-il au micro de l’ITF avant d’enchaîner sur ses attentes de cette demi-finale. "Je ne sais pas ce que j’attends. Je vis déjà ma 2e demi-finale en 3 ans. Je suis prêt à vivre un autre grand moment de ma carrière. Nous jouerons à la maison devant nos fans. L’équipe donnera tout."

La semaine des Belges a démarré lundi soir avec l’officialisation du forfait de Joris De Loore (blessé au genou) au profit d’Arthur De Greef. "C’est évidemment un contretemps fâcheux", confie Johan Van Herck. "Pour Jooris et pour l’équipe. Avec Arthur et les autres joueurs, nous allons maintenant voir quelles sont nos meilleures options. Notre ambition reste la même: battre l’Australie."