Reilly Opelka a critiqué l’ATP pour une gestion de la crise du Coronavirus qu’il juge désastreuse.

"Ils n’auraient pas pu agir de pire manière", a déclaré l’Américain, 39e mondial. Vendredi, l’ATP a prolongé jusqu’au 31 juillet la suspension de tous les tournois. "Je pense que l’ATP n’aurait pas pu plus mal gérer cette crise. Nous, les joueurs, sommes complètement laissés dans le noir, nous ne savons rien de ce qui se passe." Le joueur de 22 ans a aussi critiqué la gestion financière de la crise. "Les patrons de l’ATP n’ont pas diminué leur salaire, contrairement à ceux de la WTA." Pour Opelka, il est anormal que les meilleurs joueurs doivent intervenir pour les moins bien classés.