L'Espagne s'est qualifiée à son tour pour la finale de la Coupe Davis de tennis, chez elle à Madrid où elle affrontera dimanche le Canada.

Les Espagnols ont battu la Grande-Bretagne 2 victoires à une en demi-finales samedi. C'est la première édition de l'épreuve disputée sous sa nouvelle formule avec 18 pays rassemblés en cette fin novembre, répartie en groupes de trois avec ensuite quarts de finale, demi-finales et finale.

Kyle Edmund (ATP 69) avait rapporté le premier point à la Grande-Bretagne en disposant en deux sets - 6-3, 7-6 (7/3) - de Feliciano Lopez (ATP 62) finalement aligné côté espagnol. Sergi Bruguera avait en effet décidé de faire jouer Lopez à la place de Pablo Carreno Busta (ATP 27), officiellement annoncé, seulement quelques minutes avant le début de la rencontre, le justifiant en évoquant une blessure de son joueur constatée par médecin. Rafael Nadal a logiquement rétabli la balance ensuite en venant à bout de Dan Evans (ATP 42).
Le numéro 1 mondial s'est imposé en deux manches également: 6-4, 6-0. Le double, décisif, a vu la victoire de Rafael Nadal et Feliciano Lopez sur Jamie Murray et Neal Skupski 7-6 (7/3), 7-6 (10-8). Andy Murray (ATP 126), mis au repos en quarts de finale contre l'Allemagne, n'avait pas été rappelé par son capitaine Leon Smith côté britannique. Plus tôt dans la journée, le Canada a pris la mesure de la Russie 2 victoires à 1 dans l'autre demi-finale. Victorieuse de la Colombie (2-1) dans son groupe, mais battue par l'Australie (2-1), la Belgique avait été éliminée en phase de poules jeudi.