La Belgique battue, pas abattue

Tennis

Serge Fayat

Publié le

L'équipe de Fed Cup affrontera la Croatie au premier tour en 2004

MOSCOU L'équipe belge de Fed Cup a quitté Moscou la tête haute. Sans ses deux fers de lance, Justine Henin (WTA 1) et Kim Clijsters (WTA 2), elle s'est logiquement inclinée contre les Etats-Unis en demi-finale de l'épreuve, mais elle a repris le chemin du pays fort d'une nouvelle et riche expérience.

«Je ne peux vraiment rien reprocher à mes joueuses, expliqua le capitaine Ivo Van Aken. Elles ont donné tout ce qu'elles avaient. Si Kirsten avait réussi à battre Meghann Shaughnessy, nous aurions même pu mettre les Etats-Unis dans leurs petits souliers. Cela ne s'est cependant pas produit mais je peux être très satisfait. Il est toujours plus gai de devenir champion du monde, mais à partir du moment où il n'y a pas moyen de gagner, il est important d'apprendre. Je crois que c'est ce que les joueuses ont fait. Nous sommes parvenus à effectuer quelques pas en avant.»

Bombardée chef de file de l'équipe, Els Callens (WTA 74) a, ainsi, réussi à sauver l'honneur en décrochant une belle victoire contre Meghann Shaughnessy (WTA 17). Elke Clijsters (WTA 437), elle, a fait ce qu'elle a pu contre Lisa Raymond (WTA 28), mais c'est Kirsten Flipkens (WTA 375) qui aura mérité la plus belle distinction. Pour son baptême du feu, la petite Campinoise, numéro un chez les juniores, est passée à une balle de battre cette même Meghann Shaughnessy.

«Kirsten aurait rencontré beaucoup de difficultés à contrecarrer le jeu de Lisa Raymond. Elle n'avait, en outre, pas encore tout à fait récupéré de son match de la veille. C'est la raison pour laquelle je lui ai préféré Elke. La soeur de Kim joue avec plus de conviction ces derniers temps et ce genre de match peut se révéler très utile pour elle. Raymond était trop forte, mais comme Kirsten, Elke devrait éclater l'an prochain. Elles ont toutes les deux le potentiel pour se hisser au sein du Top 100

Entre-temps, c'est vers la campagne 2004 que la Belgique devra tourner son regard. Le tirage au sort du Groupe mondial a été effectué ce vendredi dans la capitale russe et il ne s'est pas montré trop sévère pour l'équipe d'Ivo Van Aken. La Belgique recevra la Croatie de la jeune Karolina Sprem (WTA 59), 19 ans, finaliste à Strasbourg et à Vienne, les 24 et 25 avril, en pays flamand, au premier tour. En cas de victoire, elle accueillerait ensuite, le 10 et 11 juillet, l'équipe gagnante de la rencontre opposant l'Espagne à la Suisse, en quart de finale.Ce sera la troisième fois que les deux nations se mesureront en Fed Cup. En 1993, à Francfort, la Croatie s'était imposée 2-1 dans le Groupe mondial, tandis que deux ans plus tard, à Murcie, la Belgique avait pris sa revanche en s'imposant sur le même score dans le groupe 1 de la zone Europe/Afrique. Outre Karolina Sprem, la Croatie compte deux autres pensionnaires du Top 100 mondial, à savoir Jelena Kostanic (WTA 67) et Silvija Talaja (WTA 93). Bref, même sans Justine Henin, la Belgique devrait pouvoir facilement se qualifier et assurer sa place dans le Groupe mondial de l'édition 2005, qui se déroulera selon le format de la Coupe Davis, avec élimination directe jusqu'au bout...

© Les Sports 2003

Newsletter Sports+

Vos articles Sports

Fil info