La der de Callens?

Tennis

S. F.

Publié le

Elle n'ira sans doute pas aux Jeux d'Athènes

MELBOURNE L'Australian Open a à peine commencé qu'il est déjà terminé pour Els Callens (WTA 74). Programmée en quatrième match sur le court... n°13, lundi, l'Anversoise a été éliminée en trois sets, 2-6, 6-3, 6-3, par la Zimbabwéenne Cara Black (WTA 53). «Je suis un petit peu déçue », expliqua-t-elle, timidement, avant de fondre en larmes, plus tard, devant les caméras de la VRT. «Je savais certes à quoi m'attendre pour avoir souvent joué contre elle. Elle ramène tout. Il faut toujours faire le point. Si durant un set cela s'est bien passé, elle s'est ensuite mise à jouer beaucoup plus long et, avec le vent qui tourbillonnait, je n'ai pas trouvé la parade.»

Els Callens est la doyenne du tableau féminin à Melbourne. A 33 ans passés, cela dit, il se pourrait bien que cet Australian Open ait été son dernier. «C'est possible. Je n'ai pas encore pris de décision définitive. Je ferai le bilan en fin d'année. Physiquement, je tiens toujours le coup mais, mentalement, cela devient difficile. Cela dépendra sans doute de mon classement, car je ne me vois plus, à mon âge, disputer les qualifications des tournois du Grand Chelem. J'ai déjà des idées de reconversion. Je voudrais rester dans le tennis, soit comme coach, soit à la tête d'une école. »

Une saison au cours de laquelle il lui faudra sans doute souvent faire contre mauvaise fortune bon coeur. La deuxième wild card étant allée à Elke Clijsters, elle devra ainsi se qualifier pour disputer le prochain tournoi d'Anvers et, faute de partenaire, elle risque aussi de devoir faire une croix sur les JO d'Athènes. «Je ne veux pas m'épancher sur la situation. Je trouve que je méritais cette wild card. En guise de protestation, j'avais d'abord envisagé de ne pas jouer, mais je vais tout de même participer. Et en ce qui concerne les Jeux, j'espère toujours...»

© Les Sports 2004

Newsletter Sports+

Vos articles Sports

Fil info