"Je pense que ce sera un beau week-end. Et je suis une grande amatrice de gaufres de Liège", a-t-elle souri. Kristina Mladenovic (WTA 45) s'est exprimée ouvertement, vendredi à Melbourne, après sa défaite en finale du double dames avec la Hongroise Timea Babos, sur la rencontre du premier tour du Groupe Mondial qui verra la France défier la Belgique, les 9 et 10 février au Country Hall de Sart-Tilman.

La Nordiste, 25 ans, qui a notamment éliminé Kirsten Flipkens et la Suédoise Johanna Larsson en huitièmes de finale, s'attend à un duel "excitant", contre Elise Mertens (WTA 14) et Cie à Liège.

"Nous avons de grandes ambitions dans cette compétition", a-t-elle expliqué. "Vu que le Groupe Mondial ne regroupe que huit nations, il y a moins de marge, mais cela nous motive terriblement. Notre nouveau capitaine (Julien Benneteau, ndlr) va nous apporter beaucoup en terme d'expérience, et tout le monde est très enthousiaste. La liste sortira bientôt et nous aurons une belle équipe pour défier la Belgique", ajouta-t-elle sans donner de détails, même s'il se murmure qu'elle sera épaulée par Alizé Cornet (WTA 46) et que Caroline Garcia (WTA 19) ne (re)jouera toujours pas.

Kristina Mladenovic espère aussi que son parcours en double à l'Open d'Australie, lui permettra de se relancer en simple. Car elle se doute bien que les Belges, battues 3-2 dans le double décisif l'année passée à Mouilleron le Captif, seront revanchardes.

"Je me trouve en fait dans la même situation que l'an dernier. J'ai perdu au premier tour ici, mais Donna Vekic est une bonne joueuse. Et tout le monde a aussi pu voir ce que vaut la jeune Australienne Kimberly Birrell, contre laquelle j'avais perdu à Sydney après 3h10 de match. Je vais tout faire pour me relancer à Saint-Pétersbourg, la semaine prochaine, avant d'arriver à Liège. La Belgique est une équipe qui a beaucoup de talent dans les mains. Mertens est encore jeune, mais c'est déjà une joueuse très complète. Il faudra bien jouer pour l'emporter à nouveau", conclut-elle.