Tennis Le Britannique a quitté le tournoi mardi avec beaucoup d’amertume suite à sa défaite face à Fabio Fognini.

"Ferme-la !" Voilà ce qu’Andy Murray, ulcéré, a lancé à Fabio Fognini dans la manche décisive d’un match en mode thriller perdu (7-6 (4), 2-6, 7-6 (2)) après trois heures de jeu et surtout après avoir servi pour le match deux fois (5-4, 6-5). Il n’a pas supporté que l’Italien crie en plein milieu d’un point alors qu’il allait finir une volée au filet, et pas supporté non plus que l’arbitre Fergus Murphy ne dise rien alors que c’est clairement interdit par le règlement.

Alors que Fognini lui disait de se faire pousser l’humour, Murray lui a hurlé un "shut up !", déjà rendu culte sur les réseaux sociaux. "Il voulait me provoquer, je n’aurais pas dû répondre mais pas moyen que je le laisse me parler de cette façon sur le court", a expliqué l’ex-n° 1 mondial.

Alors, il lui importait peu après la rencontre d’avoir encore réalisé un match de grand niveau et il n’était pas du tout d’humeur à voir le côté très positif des dernières semaines où il a semblé capable de retrouver son meilleur niveau. Non, Muzz ne pensait qu’à une seule chose : vite retrouver l’Italien pour la revanche. "Il y a beaucoup de choses que je dois améliorer et que je peux améliorer. Je vais aller travailler là-dessus pour me retrouver dans une meilleure position la prochaine fois que je le croise. Je perds en ayant servi deux fois pour le match, alors là je suis vraiment très déçu."

Anvers est prévenu : le Murray qui va débouler en Belgique a toutes les griffes dehors !