L’une se remet d’une blessure à la hanche, l’autre d’un passage à vide : Ashleigh Barty et Karolina Pliskova sont de retour et vont se disputer ce samedi le titre à Wimbledon. Ashleigh Barty, 25 ans, est la n°1 mondiale depuis le 24 juin 2019, mais elle ne compte qu’un seul Majeur à ce jour, celui de Roland-Garros 2019 qui lui avait permis de s’installer, avant la pandémie, au sommet de la hiérarchie mondiale. Après avoir tiré un trait sur la saison 2020 à cause du Covid-19, elle est revenue sur le circuit cette année avec trois titres (Yarra Valley, Miami, Stuttgart), une finale (Madrid) mais seulement un quart à l’Australian Open et un abandon au 2e tour de Roland à cause d’une hanche douloureuse. Arrivée à Londres sans match sur gazon, l’Australienne est vite apparue pleine d’entrain.

"Savoir que mon corps avait tenu avec une préparation, non pas limitée mais différente, et savoir que le travail effectué me permettait d’évoluer en toute capacité est un sentiment incroyable."

Un travail réalisé avec le but de gagner mais aussi de s’amuser. "Je travaille tellement dur en coulisses pour essayer de vivre ces moments, qu’il est très important aussi d’en profiter. Quel que soit le résultat, je veux sortir du court en me disant que je me suis amusée."