C'est la proposition que soutient la fédération américaine de tennis pour que les deux tournois puissent avoir lieu en 2020.

L'idée semble surréaliste : le Masters 1000 de Cincinnati, l'un des plus gros tournois de tennis, hors Grand Chelem, pourrait se jouer à New York, soit à plus de 1000 kilomètres de la ville de 300 000 habitants située dans l'Ohio. Pourtant, c'est bien la proposition faite par la fédération américaine de tennis ce mardi pour pouvoir sauver les deux tournois en 2020. Dans cette optique, les joueurs seraient rassemblés dans une même ville pour plus d'un mois pour faciliter la mise en quatorzaine et limiter les déplacements.

Ce serait l'unique solution pour que le Masters 1000 de Cincinnati puisse se dérouler en 2020 aux dates prévues, c'est-à-dire du 17 au 23 août, soit deux semaines avant le début de l'US Open, du 31 août au 13 septembre, pour lequel une décision définitive doit être annoncée d'ici à la fin du mois de juin.