Roger Federer (Sui/n°8) – Denis Istomin (Ouz/n°203)

Le programme de ce lundi est particulièrement copieux sur les courts de Roland-Garros. En 4e rotation, David Goffin se frottera au jeune talent italien Musetti. Mais, le match le plus attendu aujourd’huir reste le grand retour à Paris de Roger Federer. Le Suisse est dans le brouillard. Il démarre sa quinzaine avec une pression proche de zéro car ses attentes sont limitées. Le hasard du tirage lui a placé un premier tour assez tranquille. Il est opposé à Denis Istomin qui ne figure plus dans le Top 200. Istomin est le premier joueur de son pays à atteindre les huitièmes de finale d'un tournoi du Grand Chelem (Wimbledon 2012) puis à remporter un titre ATP en simple (Nottingham 2015). Il a atteint deux autres finales sur le circuit et a occupé la 33eplace mondiale en 2012. Il a également remporté trois titres en double pour un total de cinq finales jouées. Ca, c’est le côté palmarès qui a pris des rides. A 34 ans, Istomin est devenu un membre à temps plein du circuit secondaire. Il affronte des joueurs entre les Tops 150 et 250. En d’autres mots, l’Ouzbek ne fait plus peur. Federer a remporté ses 7 duels contre Istomin, mais les deux derniers affrontements remontent à 2019 et… 2014.

Istomin n’a jamais bien performé à Roland-Garros qui est le Grand Chelem qu’il apprécie le moins.

Bref, le match idéal pour Roger Federer qui pourra lancer tranquillement sa quinzaine face à un joueur qui a disparu de la circulation. La qualité de jeu ne sera pas extraordinaire, mais on ne verra plus souvent Federer sur le court Philippe Chatrier.