A Rotterdam, Daniil Medvedev pouvait devenir le premier joueur hors Big 4 à integrer le Top 2 mondial depuis Lleyton Hewitt en 2005. Le récent finaliste de l'Australien Open affrontait Dusan Lajovic pour son entrée dans le tournoi.

Après avoir perdu le 1er set au tie-break, on pensait Medvedev capable de renverser la situation.

Mais à 4-4, 15-30 pour Lajovic sur le service de Medvedev, le jeune Russe a perdu les pédales. 2 doubles fautes plus tard, le Serbe s'est emparé de son service et c'est la raquette de Medvedev qui en a souffert.

Le dernier jeu du match a confirmé le pétage de plomb de Medvedev: 4 fautes directes du Russe offrent le jeu, le set et le match à Lajovic (7-6, 6-4).