Finalement présent à Boston pour assister de visu à sa Laver Cup (NdlR : il en est le créateur), Roger Federer a donné des nouvelles de son état de santé quelques semaines après sa troisième opération du genou droit : "J’ai décidé de venir à Boston il n’y a pas longtemps; je n’étais pas sûr de pouvoir le faire avec les béquilles et tout cela. Mais l’accueil que j’ai reçu et le fait que tout le monde soit si joyeux de me voir et espère que j’aille mieux, c’était merveilleux. Cette opération a été une décision difficile à prendre, parce que j’avais déjà subi deux chirurgies l’année dernière. Maintenant, je dois procéder étape par étape. D’abord, marcher comme il faut, puis courir comme il faut, travailler les déplacements latéraux, retrouver de l’agilité et, enfin, retrouver les courts de tennis."

Un processus qui va prendre du temps pour le Bâlois de 40 ans qui espère toujours retrouver son meilleur niveau : "Cela va me prendre quelques mois de plus et on va voir où j’en suis l’année prochaine. Il faut que je prenne mon temps; c’est aussi pour ma vie future. Il ne faut pas se précipiter. Mais je suis vraiment satisfait pour le moment, le pire est derrière moi."