Rafael Nadal, qui vient de triompher pour la 14e fois à Roland-Garros, a assuré vendredi qu'il avait "l'intention de tenter de jouer" au tournoi de Wimbledon qui débute fin juin, malgré ses douleurs au pied gauche.

"Mon intention est de tenter de joueur à Wimbledon", a déclaré le tennisman espagnol à la presse sur son île de Majorque, dans l'archipel des Baléares, où il a effectué ses premiers entraînements sur gazon lundi.

"Cette semaine d'entraînement m'indique qu'il peut y avoir des possibilités", a ajouté Rafael Nadal, qui fera le déplacement à Londres lundi pour s'y entraîner et jouer quelques matchs d'exhibition.

Nadal souffre depuis des années du syndrome de Müller-Weiss, une maladie dégénérative et incurable qui se caractérise par la déformation d'un des os du pied.

Le joueur aux 22 titres du Grand Chelem a révélé qu'il avait dû jouer Roland-Garros avec le pied anesthésié, mais qu'il n'était pas prêt à renouveler l'expérience à Wimbledon, un tournoi qu'il a remporté deux fois, en 2008 et 2010, et auquel il n'a pas participé en 2021.

Il a commencé deux jours après son triomphe à Roland-Garros un "traitement par radiofréquence pulsée (PRF)" qui endort "les nerfs dans la région de la blessure dont il souffre", selon les termes de son porte-parole.

Le joueur a dit vendredi noter les "changements" induits par ce traitement.

"Cela fait une semaine que je ne boîte plus. Je suis content", a-t-il dit, "cela a diminué la douleur qui m'empêchait d'appuyer" le pied.

Bientôt papa

L'Espagnol a également annoncé ce vendredi qu'avec sa compagne Maria Perello (33 ans), il attendait son premier enfant. Nadal a du même coup confirmé les rumeurs qui couraient depuis plusieurs jours à propos de sa paternité. "Je vais devenir papa", a-t-il déclaré lors d'une conférence de presse tenue à Majorque, "je n'aime pas parler de ma vie privée parce que je trouve que je reçois déjà assez d'attention dans la sphère professionnelle."

"Je ne pense pas que la naissance aura une influence sur ma carrière sportive", a-t-il conclu.