Notre compatriote affrontera Brian Barker, un Américain récent finaliste au tournoi de Nice dont il faut se méfier

PARIS C’est avec un nouveau coach que Xavier Malisse (ATP 80) va aborder son dixième Roland Garros. Le Courtraisien est en effet accompagné de l’Anversois Steve Cornelissen après s’être séparé de Maxime Braeckman. “Cela faisait trois ans que nous voyagions ensemble et je sentais que cela devenait difficile pour Max. Il voulait être plus souvent à la maison”, nous raconta-t-il, samedi, dans le restaurant des joueurs. “Steve, je le connais depuis que j’ai 15 ans, du temps où j’étais à la VTV.”

Xavier Malisse se retrouve quelque peu sous pression à Paris. Retombé au 80e rang mondial, il a intérêt à disputer un bon tournoi s’il veut être de la partie aux Jeux Olympiques. “Je ne me prends pas la tête. Je ne peux de toute manière que faire de mon mieux”, ajouta le Flandrien, qui affrontera le revenant Américain Brian Baker (ATP 214), lundi, au premier tour. “Baker, quand on voit son classement, on dirait que c’est nul. Mais il n’est pas nul. Il vient d’atteindre la finale à Nice. Non, Baker pour jouer Simon, ce n’est pas un tirage facile. Mais bon, je n’ai pas envie d’être mercredi à la maison…”, sourit-il.

© La Dernière Heure 2012