En sport, seule la victoire est belle pour certains. Ce n'est pas le cas de Martina Navratilova. Pendant qu'elle commentait le match entre Alexander Zverev et Borna Coric à la télévision, l'ex-championne aux 18 victoires en Grand Chelem s'est permise de critiquer le jeu de l'Allemand. "S'il reproduit ce genre de match, il sera incapable de battre des top joueurs. Alexander ne peut pas seulement se contenter de pat-à-cake". Ce terme tennistique signifie de simplement renvoyer la balle sans prendre de risque.

S'il a fini par sortir le Croate, il faut dire que Zverev s'est montré particulièrement maladroit avec 46 fautes directes et 12 doubles fautes. Après sa victoire, il n'a pas hésité à répondre à la commentatrice en conférence de presse. "Elle devrait peut-être regarder mes résultats face aux plus grands joueurs du circuit, a commencé le 7e joueur mondial en conférence de presse. Peut-être devrait-elle souligner que j'ai un bilan positif contre Roger Federer (NDLR 4 victoires et 3 défaites). J'ai déjà battu Novak Djokovic lors de grands matches et en finale." Précisons qu'actuellement, le Serbe mène 3-2 sur l'Allemand au niveau des confrontations directes.

Ensuite, le nouveau demi-finaliste de cette édition particulière a été plus doux avec la Tchèque de 63 ans: "Mais c'est une grande championne, elle a remporté de très nombreuses victoires en grand chelem, elle est respectée mais son opinion à l'heure actuelle n'a pas d'importance pour moi".

Après cette réponse assez explicite, l'ancienne joueuse a tenu à clarifier son propos sur Twitter. "En conférence de presse, la question posée n'a pas pris en compte le contexte. J'ai dit que "Sascha" avait besoin de jouer comme il l'avait fait lors du 4e set, pas comme lors des première et deuxième manches. C'est simple. Si on m'avait posé cette même question, j'aurais répondu de la même façon que lui."


En demi-finale, le numéro 7 mondial affrontera Pablo Carreno Busta avant de peut-être, soulever son premier titre en Grand Chelem.