Le Suisse a facilement dominé l’Argentin David Nalbandian (N.8) 6-3, 6-0, mercredi, lors de la 3e journée du Masters de tennis à Houston

HOUSTON Le Suisse Roger Federer, tête de série N.3, vainqueur à l’usure de l’Américain Andre Agassi en trois sets serrés lundi, a plus facilement dominé l’Argentin David Nalbandian (N.8) 6-3, 6-0, mercredi, lors de la 3e journée du Masters de tennis à Houston (Texas).

Federer, vainqueur du dernier Wimbledon, a réalise un coup double. Non seulement il a mis fin à six défaites de rang face à l’Argentin, vainqueur de l’Espagnol Juan Carlos Ferrero (N.2) lors de la journée inaugurale, mais il a aussi mis la pression sur Ferrero, contraint de battre l’Américain Andre Agassi pour avoir une chance de terminer l’année en N.1 mondial. Une victoire d’Agassi signifierait la consécration de son jeune compatriote Andy Roddick, actuel N.1 mondial et vainqueur du dernier US Open. «Je m’attendais à le voir combatif et répondant à toutes mes attaques. Mais Mais il n’a pas très bien joué», a commenté Federer, qui n’a plus aucune chance de finir l’année au sommet depuis la victoire de Roddick mardi devant l’Espagnol Carlos Moya (N.7) 6-2, 3-6, 6-3.

Roger Federer a pris le service adverse deux fois dans le premier set et trois autres fois dans la seconde manche. Un revers dans le filet de Nalbandian permettait au Suisse de mener 2-0 dans la manche initiale, puis 5-0 après la perte de sa mise en jeu par l’Argentin au 4e jeu sur une double faute. Mais Federer perdait dans la foulée son service et Nalbandian revenait à 5-2.

Mais c’était son chant de cygne, puisqu’il ne marquera plus aucun jeu jusqu’à la fin de la partie. Nalbandian, handicapé par une tendinite au poignet gauche, est le seul des huit joueurs réunis dans ce tournoi de clôture de la saison ATP doté de 3,7 millions de dollars (3,2 millions d’euros), à n’avoir remporté aucune épreuve cette année.