Tennis

Pour le deuxième quart de finale de sa carrière (après celui d’Hobart en janvier), la compagne d’Alison Van Uytvanck (tombée contre la Kazakhe Elena Rybakina en 1/8e) n’est pas passée loin du dernier carré sur le gazon de Rosmalen.

Opposée à la Russe Veronika Kudermetova (60e mondiale), la protégée de Michiel Antheunis a livré un combat acharné mais sans victoire à la clé. A l’issue de plus de 2h12 de match, elle a fini par céder en trois sets (6-4, 5-7, 3-6), prouvant une fois de plus qu’elle possède les qualités pour faire son trou au sein du Top 100. Elle confiait d’ailleurs : "Je préfère le jeu des filles du Top 100 à celui des joueuses que je croise dans les tournois ITF".

D’autant que tout avait bien démarré pour la 139e à la WTA : s’offrant le premier set avec autorité, elle subissait son relâchement à l’entame du deuxième acte et concédait cinq jeux consécutifs. Avant que le vent ne tourne définitivement dans l’ultime manche. Néanmoins, Greet Minnen a engrangé de précieux enseignements à Rosmalen. Et cette perf’ ne devrait pas rester sans lendemains…