Pourtant breaké le premier dans la première manche de la demi-finale, Monfils a rapidement renversé la vapeur, remportant finalement en 45 minutes le set 7-5 sur le service de son adversaire, 67e mondial.

Tête de série N.2 du tournoi, le Français, 20e mondial, n'a ensuite laissé aucune chance à Giron dans la deuxième manche, gagnant les 10 premiers échanges, son adversaire se contentant de 4 petits points seulement dans tout le set, bouclé en 18 minutes à peine.

"C'était un super match", a réagi Monfils. "Au début, le jeu de Marcos était très solide. Je n'arrivais pas à trouver la faille mais j'ai fini par trouver. C'était un match physique avec beaucoup de long rallies. Je suis heureux de passer."

Exempté du premier tour, et dispensé du deuxième en raison du forfait du Bélarusse Ilya Ivashka, le Français, déjà demi-finaliste à Metz la semaine dernière, avait écarté l'Italien Gianluca Mager 6-2, 6-2 en quart.

Monfils, qui vise un onzième titre, retrouvera pour sa première finale depuis Roterdam en 2020 l'Italien Jannik Sinner, tête de série N.1 et 14e mondial, qui l'avait battu au 3e tour de l'US Open en septembre, ou le Serbe Filip Krajinovic, tête de série N.5, 37e mondial.