Voici toutes les infos à retenir de cette journée à l'Open d'Australie! 

LE MIRACLE NISHIKORI

Kei Nishikori devrait aller jouer à la loterie tout de suite à Melbourne ! Mené deux sets à rien par le qualifié polonais Kamil Majchrzak (6-3, 7-6(6), le Japonais a vu un miracle se produire sous la forme des crampes qui ont gagné tout le corps de son adversaire. Le match était terminé, malgré les efforts de Majchrzak pour aller au bout. A 3-0 dans le cinquième set, après avoir pris 6-0, 6-2, il a jeté l’éponge. Le récent vainqueur du tournoi de Brisbane s’en sort très bien alors qu’il était parti pour prendre la porte d’entrée.

KARLOVIC INCREVABLE

Le prochain adversaire de Nishikori sera l’immortel Ivo Karlovic. Le Croate de 39 ans a fait ce qu’il sait faire le mieux, des aces, afin de l’emporter face au Polonais Hubert Hurkacz (6-7(5), 7-6(5), 7-6(3), 7-6(5). Le compteur d’aces du grand Ivo a grimpé jusqu’à 39 ce mardi à Melbourne !

SERENA ET GENIE ONT RENDEZ-VOUS

En voilà une affiche intéressante pour le deuxième tour ! Serena Williams et Eugenie Bouchard ont parfaitement négocié leur entrée dans le tournoi et sont récompensées par un duel qui pourrait sentir la poudre. La Canadienne affiche en effet une forme très convaincante en ce début de saison, confirmée par sa démolition en règle de la Chinoise Shuai Peng au premier tour (6-2, 6-1). La grande ambitieuse rêve évidemment de faire tomber l’icône pour sonner son retour au devant de la scène. Mais Williams sera la grandissime favorite, elle qui a surclassé Tatjana Maria (6-0, 6-2) lors de ce premier tour. “Les gens l’ont enterrée régulièrement, mais elle s’en moque et elle s’accroche, ça me plaît. Elle continue de se battre”, a confié Serena Williams au sujet de Bouchard.

KASATKINA SOMBRE

La Russe a fini la saison 2018 dans le Top 10, mais vit un cauchemar en ce début 2019. Brisbane, Sydney, Melbourne, même combat : trois défaites au premier tour. Mardi, elle a été laminée par la Suissesse Timea Bacsinszky (6-3, 6-0). Voilà qui va évidemment inquiéter son coach belge Philippe Dehaes. Surtout qu’à Brisbane elle avait perdu contre la 283e joueuse mondiale, Kimberly Birrell, et à Sydney face à la 33e Aliaksandra Sasnovich, certes en grande forme en ce moment.