Le numéro 1 mondial, qui est devenu lundi le 2e joueur de l'histoire à occuper cette place depuis 300 semaines, a justifié cette décision en raison d'une nouvelle règle de l'ATP qui veut empêcher tout "conflit d'intérêts" que créerait sa présence au sein du conseil des joueurs de l'ATP puisqu'il est l'un des fondateurs d'un nouveau syndicat de joueurs, la Professional Tennis Players Association (PTPA).

Il y a quatre mois, Djokovic a fondé un nouveau syndicat de joueurs, indépendant de l'ATP, pour mieux défendre les intérêts des joueurs de tennis. Il s'est dès lors retiré du conseil des joueurs de l'ATP. Le mois dernier, cependant, Djokovic a été retenu par ses collègues en vue des nouvelles élections du conseil des joueurs de l'ATP, ce qu'il a accepté.

Cependant, en raison d'une nouvelle règle, Djokovic doit se retirer. "Je ne veux pas créer de conflit ou d'incertitude autour des élections", explique-t-il dans un message sur Twitter. Le Serbe répète que la PTPA veut coopérer avec l'ATP. "La PTPA a clairement déclaré qu'elle ne veut pas se battre, on ne sait pas très bien comment l'ATP va envisager l'association (PTPA) à l'avenir".

Plusieurs joueurs, dont Roger Federer et Rafael Nadal, se sont opposés à la création de la PTPA.