Ashleigh Barty en mode rouleau compresseur

Ashleigh Barty, N.1 mondiale, a infligé une lourde défaite à l'Ukrainienne Lesia Tsurenko (WTA 119), issue des qualifications. L'Australienne de 25 ans, devant un public de la Rod Laver Arena acquis à sa cause, s'est imposée 6-0, 6-1 en 54 minutes à peine. Barty, lauréate à Roland-Garros (2019) et Wimbledon (2021), a profité de la faible qualité de service de son adversaire pour lui laisser la tête sous l'eau durant toute la rencontre. Au 2e tour, la droitière d'Ipswich défiera l'Italienne Lucia Bronzetti (WTA 142), issue des qualifications.

De son côté, la Tchèque Barbora Krejcikova (WTA 4), tenante du titre à Roland-Garros, a aussi déroulé contre l'Allemande Andrea Petkovic (WTA 73) en s'imposant 6-2, 6-0.

Jelena Ostapenko (WTA 27), qui a elle remporté Roland-Garros en 2017, a eu besoin de trois sets pour se défaire de la Slovaque Anna Karolina Schmiedlova (WTA 87). Elle a finalement validé son ticket pour le 2e tour après une victoire 6-7 (7), 6-4, 6-1.

Sofia Kenin prend la porte dès le premier tour

Peu gâtée par le tirage au sort avec un duel contre sa compatriote Madison Keys, 51e mondiale et finaliste de l'US Open 2017, l'Américaine Sofia Kenin (WTA 13/N.11) a été sortie d'entrée lundi à l'Open d'Australie. Keys, grâce notamment à 15 aces, s'est imposée 7-6 (2), 7-5 après 1h31 de jeu. Avec davantage de fautes directes et moins de coups gagnants, Kenin s'est logiquement inclinée. Après son sacre en 2020 à Melbourne Park, Kenin connaît une nouvelle désillusion aux antipodes, elle qui avait déjà été éliminée au 2e tour en 2021.

Madison Keys défiera au 2e tour la gagnante du match entre Greet Minnen (WTA 84) et la Roumaine Jaqueline Cristian (WTA 69).