Le tirage au sort du tournoi WTA Premier sur dur de Dubai, doté de 2.643.670 dollars, effectué samedi a produit plusieurs premiers tours très spectaculaires.

L'Ukrainienne Elina Svitolina (WTA 4), lauréate en 2017 et 2018, affrontera ainsi l'Espagnole Garbine Muguruza (WTA 16), finaliste du dernier Open d'Australie. L'Américaine Sofia Kenin (WTA 7), lauréate à Melbourne, rencontrera la jeune Kazakhe Elena Rybakina (WTA 25). Et puis surtout, Kim Clijsters, pour son grand retour, sept ans après son dernier match officiel à l'US Open 2012 contre la Britannique Laura Robson, défiera la Néerlandaise Kiki Bertens (WTA 8).

"Tellement de stars du circuit participent aux Dubai Duty Free Tennis Championships, qu'il était inévitable d'avoir des affrontements entre de grands noms dès le début", a confié le directeur du tournoi, Salah Tahlak, lors de la présentation de l'événement. "Le duel entre Elina Svitolina et Garbine Muguruza ne ferait pas tache en tant que finale dans n'importe quel autre tournoi et il sera fascinant de voir qui l'emportera. C'est également un grand honneur pour nous d'accueillir Kim Clijsters pour la première fois à Dubaï. Un sacré défi l'attend pour son premier match."

Le directeur du tournoi a clairement un petit faible pour l'ancienne N.1 mondiale, qui fera son entrée en lice mardi et qu'il considère comme une légende du tennis féminin. Il lui a même confié, à son arrivée, qu'il aimerait la voir disputer la finale, le samedi 22 février prochain.

"Je suis très heureux qu'elle soit présente ici", a-t-il poursuivi au micro de VTM. "Je lui avais un jour demandé à Wimbledon quand elle comptait venir à Dubaï et elle m'avait répondu qu'elle participerait un jour. En tout cas, elle ne pouvait mieux choisir son moment, vu que nous célébrons notre vingtième anniversaire. Elle n'aura pas un match facile contre Bertens, mais elle pourra se reposer sur son expérience et cela pourrait l'aider à faire la différence."