Le 3e tour de l'Open d'Australie a bien failli être fatal à Roger Federer. Le Suisse, 3e mondial et six fois vainqueur de la première levée du Grand Chelem, s'est qualifié de justesse pour les huitièmes de finale, vendredi, à Melbourne, en battant difficilement 3e tour l'Australien John Millman (ATP 47) en cins sets, 4-6, 7-6 (7/2), 6-4, 4-6, 7-6 (10/8) après avoir été mené 4/8 dans le super tie break du 5e set.

"Ca a été dur ce soir... et grâce à Dieu il y avait un super tie break, sinon j'aurais perdu", a reconnu le Suisse de 38 ans avant de quitter la Rod Laver Arena au terme de 5 sets et plus de 4 heures de combat pour battre John Millman, qui l'avait battu en 8es de finale de l'US Open 2018.

"Je commençais déjà à penser à la façon dont j'allais expliquer ma défaite en conférence de presse...", a ajouté Federer qui, grâce à cette 100e victoire à Melbourne, jouera les 8es de finale d'un Majeur pour la 67e fois (record).

L'une des raisons de ses difficultés est le nombre sidérant de fautes directes commises par le Suisse: 82 au total, dont 48 sur son coup droit.

"Je ne me suis jamais senti à l'aise. John a été très bon pour me maintenir sur la défensive, jusqu'au dernier point. Et là, il a choisi le mauvais côté", a commenté l'homme aux 20 titres du Grand Chelem.

Federer affrontera pour une place en quarts de finale Marton Fucsovics. Le Hongrois, 67e joueur mondial, a dominé 6-1, 6-1, 6-4 l'Américain Tommy Paul (ATP 80).