La Japonaise n'aura pas duré


PARIS Joueuse la plus âgée dans le tableau, Kimiko Date-Krumm, 42 ans, a seulement réussi à sauver deux jeux face à l'Australienne Samantha Stosur au premier tour de Roland-Garros mardi. Battue 6-0, 6-2, l'inusable Japonaise n'a pas réussi à rééditer son exploit de l'Open d'Australie en janvier où l'ancienne N.4 mondiale (en 1995) était devenue la joueuse la plus âgée de l'ère Open à gagner un match à Melbourne.

A Roland-Garros, on trouve cette année pas moins de 57 joueuses qui n'étaient pas nées quand Kimiko Date a fait ses débuts à Paris, en 1989. Date avait pris sa retraite en 1996, avant de revenir en 2008 sur la demande insistante de son mari, le pilote de course allemand Michael Krumm.

© La Dernière Heure 2013