Tennis

Plusieurs beaux duels sur les courts de la Porte d’Auteuil pour ce lundi de la deuxième semaine.


Sofia Kenin – Ashleig Barty à 11h

Dans un tableau féminin sens dessus dessous, où tout peut arriver à chaque match, on suivra avec curiosité le duel entre deux des valeurs montantes du circuit. Toute auréolée de sa victoire face à sa compatriote Serena Williams et en pleine confiance, l’Américaine Sofia Kenin (WTA 35) aura fort à faire face à l’Australienne Ashleig Barty (WTA 8), l’une des rares favorites à ne pas avoir encore concédé le moindre set dans le tournoi.

Novak Djokovic – Jan-Lennard Struff (vers 13h)

A priori, pas de danger pour le n°1 mondial, impressionnant depuis le début du tournoi (il n’a pas encore perdu le moindre set). Nul n’attendait, en effet, Jan-Lennard Struff (ATP 45) à ce stade de l’épreuve. Mais l’Allemand – déjà tombeur de Shapovalov et Coric – est un redoutable combattant sur terre battue. Sauf énorme surprise, la marche risque cependant d’être un peu trop haute face à Djoko.

Fabio Fognini – Alexander Zverev (vers 13h)

Deux styles bien différents face à face sur le court Suzanne Lenglen. D’un côté, Fognini, joueur sanguin et imprévisible, véritable guerrier de la terre battue. De l’autre, Alexander Zverev, champion plus classique au registre plus offensif. L’Italien impressionne depuis le début du tournoi comme le prouve son net succès face à l’Espagnol Bautista Agut. Mais l’Allemand monte aussi dans les tours et se rapproche, petit à petit, de son meilleur niveau. Il va y avoir du sport !

Dominic Thiem – Gaël Monfils (vers 15h)

Un vrai choc de titans sur le Central ! En forme ascendante, Gaël Monfils défie Dominic Thiem, finaliste l’an dernier et l’un des grands candidats au sceptre. Sur terre battue, l’Autrichien partira logiquement favori. Mais, lorsqu’il est en confiance, le Français a clairement le potentiel pour battre n’importe quel rival. Le duel a, en tout cas, tout pour plaire avec, en toile de fond, une opposition de styles, un peu comme lors du Tsitsipas-Wawrinka de dimanche.