Tennis

Le Français est passé en 3 sets, tandis que l'Espagnol, tenant du titre, a eu besoin de 4 sets pour passer

PARIS L'Espagnol Rafael Nadal, septuple vainqueur de Roland-Garros, s'est qualifié dans la douleur pour le deuxième tour en battant l'Allemand Daniel Brands en quatre sets 4-6, 7-6 (7/4), 6-4, 6-3 lundi.

Le N.4 mondial a remporté sa 53e victoire en 54 matches à Roland-Garros mais a perdu pour la première fois de sa carrière le premier set dans un premier tour d'un tournoi du Grand Chelem.

En grande difficulté jusque dans le tie-break du deuxième set, il a sauvé l'essentiel mais sans jamais survoler les débats pour atteindre le deuxième tour où il rencontrera le Slovaque Martin Klizan ou l'Américain Michael Russell.
Poussé dans les bâches par les coups de fusil de Brands, en pleine réussite pendant deux sets avec son tennis à quitte ou double, Nadal a encore été mené 3-0 au tie-break avant de mater la rébellion du 59e mondial.

"Il a joué de manière incroyable, j'ai essayé de résister, de trouver mon rythme. Je suis content d'être passé", a commenté le Majorquin qui ne fera donc pas comme en 2008 et 2010, où il avait gagné le tournoi sans perdre un set.
Si Nadal n'a pas réussi une entrée en matière limpide, il serait cependant prématuré d'en tirer des enseignements trop hâtifs.

En 2011, il avait été poussé pour la première - et à ce jour dernière - fois dans un cinquième set à Roland-Garros, déjà au premier tour face à l'Américain John Isner, sans que cela ne l'empêche d'aller une nouvelle fois au bout.
Avec ses frappes surpuissantes et son gros service, Brands présentait, tout comme Isner mais aussi Robin Soderling, le seul homme à avoir battu Nadal à Roland-Garros, le profil de jeu qui gêne le plus le Majorquin.

Gasquet facilement au deuxième tour

Richard Gasquet, tête de série N.7, s'est tranquillement qualifié pour le deuxième tour de Roland-Garros, en écrasant lundi l'Ukrainien Sergiy Stakhovsky en trois sets 6-1, 6-4, 6-3.

Le Français, qui avait atteint les 8e de finale l'an passé à Paris, aura un deuxième tour encore largement à sa portée face au Polonais Michal Przysiezny ou à l'Américain Rhyne Williams, deux joueurs issus des qualifications.

Face à Stakhovsky, un joueur solide même s'il est retombé au 101e rang mondial après avoir été 31e il y a trois ans, Gasquet s'est montré extrêmement appliqué. "Il m'avait déjà battu par le passé, donc je savais qu'il fallait que je sois attentif", a expliqué le Biterrois devant le public.

"Je suis content d'avoir gagné en trois petits sets", a-t-il ajouté. "Je me suis bien entraîné, je suis en forme physiquement, j'ai bien joué depuis le début de la saison. Je pense que c'est une année qui peut me réussir et je vais tout faire pour que ce soit le cas."

Gasquet, qui dispute son 10e Roland-Garros, a attaqué pied au plancher en jouant son meilleur tennis. Sérieux jusqu'au bout, il n'a concédé qu'une fois son engagement, alors qu'il servait pour le match. Il a conclu sur le service adverse dans la foulée.

Jo-Wilfried Tsonga sans problème au deuxième tour

Jo-Wilfried Tsonga, tête de série N.6, s'est facilement qualifié pour le deuxième tour de Roland-Garros, en écrasant lundi le modeste Slovène Aljaz Bedene en trois sets 6-2, 6-2, 6-3.

Le prochain tour devrait être un peu plus compliqué pour le N.1 Français, qui rencontrera Paul-Henri Mathieu ou le Finlandais Jarkko Nieminen.

Tsonga, demi-finaliste cette année à Monte-Carlo, a déroulé face à Bedene, 80e mondial, pour s'imposer en 1 heure et 45 minutes sur un service gagnant.

Il n'a connu qu'une petite alerte quand le Slovène a débreaké pour revenir à 3-4 dans le troisième set. Mais le Français a immédiatement repris le service adverse.
"Je suis content d'être passé", a déclaré Tsonga au micro du speaker. "C'était important de ne pas passer trop de temps sur le court, car ça va se compliquer. Donc sauver de l'énergie, c'est bien."

David Goffin et Yanina Wickmayer au programme mardi

Novak Djokovic est le dernier des grands prétendants au titre à entrer sur scène à Roland-Garros, où il sera sur ses gardes mardi face au jeune et talentueux Liégeois David Goffin.

Le N.1 mondial, qui reste sur deux éliminations précoces, au 2e tour à Madrid et en quarts de finale à Rome, aura certainement retenu la leçon, surtout après avoir vu son grand rival Rafael Nadal être bousculé lundi par l'Allemand Daniel Brands.

Le Serbe aura d'autant plus besoin d'être vigilant que Goffin, 58e mondial, a déjà fait parler de lui à Roland-Garros.

L'an passé, il y était devenu le premier "lucky loser" à atteindre les huitièmes de finale d'un tournoi du Grand Chelem depuis 17 ans, avant de s'incliner en quatre sets face à Roger Federer.

Yanina Wickmayer sera elle aussi au programme de cette 3e journée qui risque d'être perturbée par la pluie, annoncée sur Paris. Yanina Wickmayer, 41e mondiale, est au programme sur le court N.2, en 4e match, face à la Slovaque Anna Karolina Schmiedlova, 19 ans, 150e mondiale.

Berdych éliminé au premier tour par Monfils

Le Tchèque Tomas Berdych, 6e joueur mondial, a été
éliminé au premier tour de Roland-Garros par le Français Gaël Monfils
en cinq sets 7-6 (10/8), 6-4, 6-7 (3/7), 6-7 (4/7), 7-5 au premier
tour lundi. Au deuxième tour, Monfils affrontera le Letton Ernests Gulbis.