Sans forcer, Rafael Nadal a disposé du Biélorusse Egor Gerasimov en trois sets (6-4, 6-4, 6-2).

“Il y a des choses plus importantes dans le monde qu’un tournoi de tennis”, commençait Rafael Nadal. “L’avenir est incertain. Je peux vous garantir que je serai là et que je me battrai pour donner aux gens mon meilleur tennis. Je peux améliorer mon jeu, mais j’ai livré un bon début.”

Trahi par son service à Rome, il a rectifié le tir à Paris. “J’essaye d’améliorer mon pourcentage sur ma première balle de service. Quand je saurai que mon pourcentage de service passe bien, je mettrai plus de vitesse et plus d’agressivité dans le service. J’ai arrêté de jouer au tennis durant deux mois. Rome n’a pas été simple. Un retour n’est jamais simple. Il est donc normal d’avoir des hauts et des bas.”

Rafael Nadal reste positif. Il reconstruit son édifice pierre par pierre. “J’essaie d’être content de chaque chose que je peux améliorer.” Face à Gerasimov, il a pu tester des balles plus longues. “Mon coup droit le long de la ligne était solide. Je ne m’attendais pas à tenter plus pour ce premier tour.”

Au prochain tour, Rafael Nadal jouera face à Mackenzie McDonald qui n’est que le 236e joueur sur les tablettes de l’ATP. À 25 ans, il vient de gagner son premier match à Roland.

Medvedev déjà éliminé

Le N.5 mondial Daniil Medvedev a été éliminé dès le premier tour de Roland-Garros par le Hongrois Marton Fucsovics (63e) en quatre sets 6-4, 7-6 (7/2), 2-6, 6-1 lundi soir.

Le finaliste de l'US Open 2019 n'a toujours par gagné le moindre match sur la terre battue parisienne: sur un court Suzanne-Lenglen déserté ou presque, à la lumière des projecteurs, il y a enregistré sa quatrième défaite d'entrée en quatre ans.