Tennis

Chaque jour, nous vous proposerons l'affiche du jour Porte d'Auteuil. Pour ouvrir le bal, une rencontre du tableau féminin où ça promet de cogner.

Tout le monde attend évidemment de voir Roger Federer monter sur le terrain. Mais, le malheureux Italien Sonego n'est pas l'adversaire qui promet le meilleur des matches. Les Belges attendent, quant à eux, de voir David Goffin défier Ricardas Berankis. 

A l'analyse, un match sort du lot. Il oppose deux solides pointures du circuit: Venus Williams (n°52) et Elina Svitolina (n°9).

Venus Williams a pris un solide coup de vieux. Comment pourrait-il en être autrement. Elle figure dans son 22e tableau à Roland ! Sa première apparition remonte au… 26 mai 1997. Pour la petite comparaison, Naomi Osaka, n°1 mondiale, n'était pas encore née ! 

À 38 ans, l’Américaine n’est plus dans le Top 50. Elle arrive à Paris avec une victoire et une défaite. Elle a en plus héritée d'une adversaire plus que solide. Venus aurait tort de ne pas y croire car Svitolina perd de sa superbe sur la surface ocre. Elle court toujours derrière sa première victoire sur terre battue cette saison. Deux matches, deux défaites. En plus, Svitolina se plaint du genou droit. Si on regarde les confrontations, on voit que Venus Williams a remporté le seul duel sur terre battue (Rome en 2015) entre les deux joueuses.

Cette grosse affiche promet un scénario indécis.

© Belga