Tennis

L'Australienne Ashleigh Barty, victorieuse du Masters WTA de Shenzhen, termine la saison largement en tête du classement mondial.

Avec 7.851 points, elle relègue sa poursuivante, la Tchèque Karolína Plísková (5940 points) à près de 2.000 points. Un gouffre !

Dimanche, elle a remporté le Masters avec autorité face à Elina Svitolina (6-4, 6-3), histoire de conclure une plantureuse année en solo de la plus belle des manières.

Bien que bousculée dans le premier set, elle n’a jamais lâché, ce qui fait sa marque de fabrique sur le circuit. Et puis, ses qualités au filet ont totalement déstabilisé la tenante du titre ukrainienne. Elle garnit donc un peu plus son armoire à trophées (7 dont 4 cette année). Depuis son sacre à Roland Garros cet été, Ashleigh Barty n’avait plus goûté à la victoire finale, même si sa tournée asiatique se révéla des plus positives avec des parcours remarqués à Pékin et Wuhan (finale et demi). À l’issue de ce succès, la jeune femme de 23 ans ne cachait pas sa joie. "Ce fut vraiment une année incroyable ! Je suis chanceuse d’avoir peut-être la meilleure équipe du monde autour de moi ", remerciait-elle. Qui plus est, cette victoire se révèle aggrémentée d'un chèque exceptionnel de près de 4 millions d'euros, soit le plus gros gain de l'histoire du sport féminin.

On notera aussique ce Masters fut marqué par un nombre d’abandons record : Osaka, Andreescu, la remplaçante Bertens et Bencic en demi. Barty finit donc l’année sur les chapeaux de roues alors qu’un ultime rendez-vous de prestige l’attend à la maison : la finale de la Fed Cup face à la France les 9 et 10 novembre à Perth.