Le joueur russe ne s'est pas montré tendre vis à vis des patrons de l'ATP

PARIS Marat Safin, fâché d’avoir écopé d’un point de pénalité pour avoir baissé son short jeudi au cours d’un match du deuxième tour de Roland Garros, a accusé vendredi les responsables du circuit de ne rien comprendre au tennis. «Personne ne s’était plaint. Ce n’était pas si grave que ça. Ils ne comprennent vraiment rien au tennis», a déclaré la tête de série N.20 lors d’une conférence de presse, visant en particulier l’arbitre du match Carlos Bernades et le superviseur Mike Morrissey.

Lors du quatrième set de son match contre l’Espagnol Felix Mantilla, Safin avait manifesté sa joie d’avoir inscrit un point important en baissant son short. L’arbitre Carlos Bernardes a sanctionné le geste d’un point de pénalité. Interrompu par l’obscurité à 7-7 au cinquième set, le match s’est terminé vendredi par la victoire de Safin. «Pourquoi ai-je fait ça ? Je ne sais pas. Ca s’est juste passé comme ça», a dit le Russe pour toute explication de son geste.

«Vous essayez de rendre ça amusant. Vous vous tuez au travail sur le court. Il y avait du grand tennis depuis quatre heures et voila comment on vous traite», a regretté Safin, accusant les responsables de vouloir «tuer l’amusement».