L'Américaine Serena Williams a annoncé dimanche à la veille du début de Wimbledon qu'elle ne participerait pas aux Jeux olympiques de Tokyo (23 juillet-8 août), sans donner de raison.

"Je ne suis pas sur la liste olympique, en tout cas que je sache... Et si j'y suis, je ne devrais pas y être", a déclaré la joueuse de 39 ans, championne olympique en simple en 2012 à Londres sur les courts en gazon de Wimbledon.

"Il y a de nombreuses raisons qui m'ont conduite à prendre ma décision sur les Jeux olympiques. Je ne veux pas en parler aujourd'hui. Peut-être une autre fois. Désolée", a-t-elle dit pour toute explication.

Quant à savoir si les Jeux, où elle a aussi remporté trois médailles d'or en double associée à sa soeur Venus (2000, 2008, 2012), lui manqueront, elle s'est montrée tout aussi évasive.

"Je n'y ai pas pensé. Par le passé, j'ai vécu des moments extraordinaires aux JO. Mais je n'y ai vraiment pas pensé et je vais continuer à ne pas y penser", a-t-elle dit.

La cadette des soeurs Williams, qui fêtera ses 40 ans en septembre, tentera à Wimbledon de décrocher un 24e titre du Grand Chelem qui lui permettrait d'égaler le record de Margaret Court.

Depuis son dernier titre majeur en Australie en 2017, elle a échoué quatre fois en finale, à Wimbledon 2018 et 2019 et à l'US Open 2018 et 2019.