Il a battu Gaël Monfils et disputera la finale du tournoi de Dubaï.

Vainqueur de Gaël Monfils ce vendredi au terme d’un superbe duel de près de trois heures, Stefanos Tsitsipas s’est qualifié pour la finale du tournoi ATP 500 de Dubaï où il affrontera, samedi, le vainqueur de l’autre demi-finale qui oppose Roger Federer et Borna Coric. Mais il a également – et surtout - assuré son accession, lundi, dans le Top 10 mondial. C’est la première fois dans l’histoire du tennis qu‘un joueur grec réussit une telle performance.

Déjà lauréat du tournoi de Marseille la semaine dernière, Tsitsipas, 20 ans, poursuit donc sa course en avant. Face à Monfils – l’un des joueurs les plus en forme du moment – il passait un test redoutable. Il l’a relevé au terme d’un véritable thriller. Lorsqu’après avoir perdu le premier set 6-4, l’Athénien, touché à la côte après un improbable plongeon, fit appel au médecin, on ne donnait plus cher de ses chances. Mais il s’accrocha en vrai guerrier des courts et parvint à remporter cette deuxième manche au tie-break.

Au sommet de leur art, les deux joueurs livraient l’un des meilleurs matches de l’année. Très offensif, le Grec collectionnait les montées au filet tandis que le Français, bien en jambes, répondait par des passings du bout du monde. Du grand spectacle !


Le troisième set tint à nouveau en haleine le public. Les deux hommes se répondaient coup pour coup. Mais, là encore, le duel se décida dans le jeu décisif. Epuisé physiquement, Monfils ne parvenait pas à concrétiser ses quelques occasions de break et cédait finalement (7-4).