Tennis

Steve Darcis a annoncé samedi son envie de quitter la scène fin janvier après les qualifications pour l'Open d'Australie à Melbourne. "Pour finir sur un grand Chelem", a confié, ému, le Liégeois de 35 ans, 177e joueur du monde dont le meilleur classement fut une 38e place mondiale.

"Même si je fais demi-finaliste à Melbourne, je prendrai mon sac et je partirai", a ajouté encore l'un des meilleurs joueurs belges de sa génération. "La décision est prise et il n'y a pratiquement aucune chance pour que cela aille mieux. Je n'ai plus d'énergie et plus d'envie, il n'y aura pas de retour en arrière les choses sont claires".

Steve Darcis a bien insisté sur le fait qu'après 15 ans de carrière et quelques blessures qui l'ont tenu écarté des terrains de longs mois, "la tête et le corps sont fatigués. Je n'ai plus d'essence dans le moteur et j'ai décidé de stopper. Je terminerai l'année avec ce tournoi ici à Anvers, deux Challengers en Allemagne, la Coupe Davis, puis ce sera un stage à Abou Dhabi, l'ATP Cup et enfin les qualifications à l'Open d'Australie, pour finir là-bas, sur un grand Chelem".

Steve Darcis a également annoncé que de nouveaux examens sur son coude meurtri avaient révélé une nouvelle fissure à un tendon - pas sur le même tendon déjà opéré - et que son corps "lui donnait les signes" qu'il était "au bout du chemin".

"Chaque joueur rêve de finir quand il le décide. C'est plus ou moins le cas ici", a encore expliqué le 'Shark'. "Je pourrai tenir encore avec ce coude quelques mois, mais je n'ai plus la force de me faire mal à l'entrainement. Je n'ai aucun regret avec le sentiment d'avoir fait le maximum, d'être revenu plusieurs fois de blessures alors que pas mal m'avait déjà enterré".

Steve Darcis compte pour l'heure deux tournois ATP à son palmarès (Amersfoort 2007 et Memphis 2008), deux finales de Coupe Davis (2015 et 2017) et quelques faits d'armes qui ont jalonné sa carrière. "J'ai eu beaucoup de beaux moments et je les garde en mémoire. Il y a eu de moins bons moments, comme dans toute carrière, ceux-là je les mets dans un tiroir et je n'y pense plus. C'est difficile de ressortir un bon moment. Il y en a beaucoup: mes victoires ATP, les rencontres de Coupe Davis (qui lui ont valu le surnom de 'Mister Coupe Davis', ndlr), mon succès contre Berdych au JO de Londres, ma victoire contre Nadal à Wimbledon, même mes Challengers, quand tu gagnes un tournoi c'est toujours un grand moment."

Outre ses deux tournois ATP, Steve Darcis a remporté dix tournois Challengers et neuf tournois sur circuit Futures.