"Il y a eu beaucoup de commentaires selon lesquels cette association serait exclusivement masculine, c'est faux", a rétorqué Djokovic au sujet de l'Association des joueurs de tennis professionnels (PTPA), le nom de cette nouvelle structure.

Le Serbe a précisé qu'il avait parlé avec des joueuses, et non des moindres puisqu'il évoque les Américaines Serena Williams et Sloane Stephens, afin que celles-ci rejoignent son projet. Il espère même qu'elles le rejoindront "en grand nombre".

"Djoko" a précisé que cette nouvelle association servirait à donner plus de poids aux joueurs dans les décisions concernant le tennis professionnel, sans pour autant qu'elle soit une rivale de l'ATP et de la WTA, qui gèrent depuis plusieurs décennies les circuits masculin et féminin hors tournois du Grand Chelem.

Le champion aux 17 levées du Grand Chelem a ajouté qu'il était "heureux" d'avoir déjà recueilli 150 signatures soutenant son projet. Nadal et Federer avaient appelé à "l'unité, pas à la séparation", en apprenant que des joueurs emmenés par Djokovic pourraient annoncer la création d'une association dissidente.