"Représenter l'Allemagne aux JO 2012 à Londres et aux JO 2016 à Rio constitue l'un des meilleurs souvenirs de ma carrière. Cela rend encore plus décevant pour moi le fait d'accepter que mon corps ait besoin de repos après les semaines intenses", a expliqué l'ancienne N.1 mondiale (30 semaines entre septembre 2016 et juillet 2017).

Kerber avait atteint la finale des Jeux à Rio en 2016, battue à la surprise générale par la Portoricaine Monica Puig, quelques semaines après sa finale à Wimbledon (défaite contre Serena Williams).

La gauchère de 33 ans, lauréate de trois tournois du Grand chelem (Open d'Australie 2016, US Open 2016 et Wimbledon 2018), a retrouvé le dernier carré d'un majeur il y a une semaine (battue par l'Australienne Ashleigh Barty) à Wimbledon, pour la première depuis trois ans.

"Je dois d'abord récupérer avant de reprendre la compétition cet été", a-t-elle ajouté, alors que l'US Open débute seulement quatre semaines après la finale du tournoi olympique.