Les quatre tournois du Grand Chelem, tant côté féminin que masculin, ont décidé d'harmoniser leur fin de match avec désormais un dénominateur commun pour clôturer les matches: un jeu décisif à dix points dans le dernier set, ont annoncé les rendez-vous majeurs du tennis mondial mercredi dans un communiqué. L'ATP, la WTA et les organisateurs de l'Open d'Australie, Roland Garros, Wimbledon et l'US Open se sont accordés sur une règle commune alors que, jusqu'ici, chacun avait sa propre façon de faire.

Ainsi le set décisif (le 5e chez les messieurs, le 3e chez les dames) se terminera par un jeu décisif, mais à dix points. A 6-6 désormais en effet, les deux protagonistes se départageront lorsque le premier aura atteint 10 points au tie-break avec deux points d'écart.

Les règles en vigueur étaient alors ce super tie-break au set décisif à l'Open d'Australie (depuis 2019), la nouvelle règle pour tous donc, pas de jeu décisif à Roland Garros mais deux jeux d'écart, un jeu décisif classique à Wimbledon lorsque le score atteignait 12-12, et l'US Open avait opté pour un tie-break classique à 6-6.

Cette nouvelle disposition destinée à apporter ""une plus grande cohérence au niveau des règles", souligne le communiqué, entrera en vigueur dès Roland Garros 2022 du 26 mai au 5 juin prochain.