Sur le court N.12, la Grimbergeoise a très mal débuté sa partie. Rapidement menée 0-4, la N.2 belge a concédé la première manche (2-6) après avoir commis 10 fautes directes pour 5 coups gagnants seulement.

Retrouvant de la précision dans son jeu d'attaque, la Belge de 26 ans a ensuite aligné les points afin s'adjuger les deux sets suivants.

Alison Van Uytvanck restait sur deux défaites au premier tour cette année en Grand Chelem. Elle s'était inclinée devant la Française Fiona Ferro à l'Open d'Australie avant de perdre contre l'Italienne Camila Giorgi à l'US Open.

Quart-de-finaliste à la Porte d'Auteuil en 2015, Van Uytvanck défiera au second tour la Croate Donna Vekic (WTA 30/N.26) ou la Roumaine Irina Maria Bara (WTA 142), issue des qualifications.

Elise Mertens est l'autre Belge encore en lice en simple. En effet, David Goffin a été évincé dès le premier tour chez les messieurs, comme Kirsten Flipkens et Greet Minnen chez les dames.

La N.1 belge défiera mercredi au 2e tour l'Estonienne Kaia Kanepi (WTA 106), 35 ans, quart de finaliste en 2008 et 2012 à Paris.

Sander Gillé et Joran Vliegen battus dès le premier tour du double

Sander Gillé (ATP 41 en double) et Joran Vliegen (ATP 36) se sont inclinés au premier tour du double aux Internationaux de France. Mardi sur le court N.2 de Roland-Garros, la paire belge a été battue par l'Argentin Andres Molteni (ATP 64) et le Monégasque Hugo Nys (ATP 67) sur le score de 4-6, 6-3, 6-3 après 1h44 de jeu.

C'était le premier match à Roland-Garros ensemble pour Gillé et Vliegen. En 2019, Joran Vliegen avait atteint les quarts de finale en compagnie du Kazakh Mikhail Kukushkin.

C'est la première défaite au premier tour d'un Grand Chelem pour la paire belge cette saison. Vliegen, 27 ans, et Gillé, 29 ans, avaient atteint le 2e tour à l'Open d'Australie et, plus récemment, les quarts de finale à l'US Open.

Seules deux Belges sont parvenues à franchir le premier tour cette année à Roland-Garros. Dimanche, Elise Mertens a battu la Russe Margarita Gasparyan. La N.1 belge défiera mercredi au 2e tour l'Estonienne Kaia Kanepi (WTA 106), 35 ans, quart de finaliste en 2008 et 2012 à Paris.

Quelques instants avant la défaite de Gillé et Vliegen, Alison Van Uytvanck s'est imposée contre la Suédoise Rebbeca Peterson (WTA 50) sur le score de 2-6, 6-3, 6-1. Quart-de-finaliste à la Porte d'Auteuil en 2015, ell défiera au second tour la Croate Donna Vekic (WTA 30/N.26) ou la Roumaine Irina Maria Bara (WTA 142), issue des qualifications.