Par deux fois, le jeune canadien de 21 ans a servi pour le match, mais à chaque fois Carballes est revenu, avant de conclure sur sa première balle de match. Il a ainsi signé à 27 ans sa première victoire en 5 sets, sa première victoire contre un joueur aussi bien classé (Shapovalov était 10e à l'ATP la semaine qui a précédé Roland-Garros) et sa première participation au 3e tour d'un tournoi du Grand Chelem.

Il affrontera le Bulgare Grigor Dimitrov (20e) qui a éliminé le Slovaque Andrej Martin (102e) 6-4, 7-6 (7/5), 6-1.

"C'est dingue, pour moi, de gagner un match comme ça sur ce court, a reconnu l'Espagnol. Il était très agressif mais j'ai fait un bon match très solide". Un match à faire applaudir les milliers de sièges vides du court Suzanne-Lenglen.

De son côté, le quart de finaliste canadien du dernier US Open a encore manqué une occasion d'atteindre le 3e tour des Internationaux de France. L'an dernier il a été éliminé au 1er tour et en 2018, pour sa première participation, il avait été sorti au 2e.

Après 3h29 pour éliminer Gilles Simon en 4 sets au 1er tour, Shapovalov a encore dépensé énormément d'énergie face à Carballes, mais cette fois en vain.

Le Canadien a connu une alerte physique et demandé un temps mort médical au 2e set en raison d'une douleur en haut de la jambe droite, mais à la reprise, il n'a plus semblé être gêné.

Il a servi une première fois pour le match à 5-4 dans le 5e set et est parvenu à 30-30, à deux points de remporter la rencontre. Mais c'est Carballes qui inscrit ces deux points pour revenir à 5-5.

Après avoir sauvé 2 balles de 6-5 pour Carballes, Shapovalov a semblé revigoré: avec autorité il a remporté le jeu et pris l'avantage 6-5 avec son service à suivre dans l'ultime manche... mais c'est cette fois Carballes qui a pris le dessus pour égaliser à 6-6. Et à Roland-Garros, pas de tie break dans le 5e set !

Sur sa lancée, l'Espagnol a remporté les deux jeux suivants, concluant sur une balle trop longue de Shapovalov.