En plus de sa suspension, le joueur de 29 ans écope d'une amende de 25.000 dollars (21.000 euros).

"Il a été constaté qu'Enrique Lopez Perez avait enfreint les règles du programme de tennis anti-corruption à trois reprises lors de tournois en 2017, avec deux autres accusations non-prouvées", peut-on lire dans le communiqué de la TIU.

Enrique Lopez Perez était déjà suspendu provisoirement depuis décembre 2019.

L'Esapgnol, classé 154e mondial en 2018 et 135e mondial en double l'année suivante, compte un titre Challenger à son palmarès, décroché en 2019 à Zhuhai, en Chine.