Quand Dominic Thiem a abandonné à Majorque mardi, mené 5-2 par Adrian Mannarino lors de son premier match sur gazon, il ne pouvait se douter que son été sur les courts était déjà en grande partie terminé. Les examens passés à Majorque puis à Barcelone ont délivré une bien mauvaise nouvelle à l’Autrichien concernant son poignet droit : il devra passer cinq semaines dans une attelle suite à un "décollement de la gaine postérieure sur le bord ulnaire du poignet", selon un communiqué du joueur et de son équipe. Une fois les cinq semaines d’attelle passées, le retour de Thiem sur les courts pourrait ne pas se faire de suite puisqu’il devra en passer par un programme de rééducation spécifique.

Le voilà déjà forfait pour les tournois de Wimbledon, Hambourg et Gstaad. Thiem, qui avait décidé de privilégier les tournois ATP à la place des Jeux olympiques ne pourra finalement rien jouer du tout. Et sa saison en enfer continue après le burn-out de mars et la sortie d’entrée de jeu à Roland-Garros, le voilà dans une course contre la montre afin d’être en mesure de défendre son titre fin août à l’US Open. "Je vais suivre tous les ordres des docteurs afin de revenir le plus vite possible, même si on m’a dit que ça pourrait prendre plusieurs semaines."

Cet hyperactif habitué à passer des heures et des heures sur les courts et à la gym, va devoir faire preuve de patience pourtant car les blessures au poignet en tennis sont à prendre très au sérieux. Après la tête, c’est le corps qui lâche en 2021, une saison déjà à oublier pour "Domi".