Toronto: Clijsters poursuit sur sa lancée

Tennis

Publié le

Toronto: Clijsters poursuit sur sa lancée
© D.R.

À Toronto, elle a franchi un test instructif contre Azarenka et retrouve Jankovic en huitièmes


Kim sur Twitter


Toronto La seconde carrière de Kim Clijsters se poursuit sur un rythme infernal. Une semaine après avoir retrouvé le stress de la compétition à Cincinnati, voilà la Limbourgeoise de retour sur la terre d’un de ses plus émouvants moments sur le circuit. En effet, le 11 août 2003, Kim avait goûté à Toronto à la joie de devenir la meilleure joueuse mondiale au classement. Six ans plus tard, un mariage et un enfant plus tard aussi, elle est donc revenue en terre canadienne. La jeune professionnelle a changé.

“Je sens déjà que je suis devenue plus adulte. Je cherche moi-même des solutions et je lis mieux certaines situations. Je trépigne d’impatience de rejouer contre Safina”, confiait-elle à la suite de sa défaite à Cincinnati la semaine dernière en quarts de finale contre Dinara Safina.
Il n’en sera rien à Toronto vu le revers de la Russe des œuvres d’Aravane Rezai. “C’est de la faute de mon cerveau. Je sais ce que je dois faire, mais je n’utilise pas mon cerveau, a analysé, lucide, Safina. Bref, je fais tout de travers.”

Pour sa part, la native de Bree devait relever un défi de taille au second tour face à la jeune Victoria Azarenka, le genre de match précieux pour Clijsters. En effet, la n°9 mondiale fait partie de ces jeunes n°1 mondiales en puissance dont le niveau de jeu est totalement inconnu par Kim.

Après un début de match instructif où Clijsters se retrouva malmenée 4-1, la Limbourgeoise revient dans la partie en deux temps, à 4-3 et 5-5 avant de faire parler son expérience pour empocher la première manche 7-5. Au second set, le scénario s’inversa. Clijsters mena 4-1 avant de laisser filer le set 6-4.

Dans le set décisif, menant encore 4-1, Kim ne laissa plus passer sa chance pour clore le match en 1h59 7-5, 6-4, 6-1.

Avant d’en arriver là, Kim Clijsters avait pu effectuer quelques réglages lors de son entrée en lice contre Elena Baltacha (WTA 104). Malgré son succès 6-3, 6-4, la Limbourgeoise n’était pas satisfaite de son niveau de jeu. “Mon match a été honnête, confie-t-elle. J’ai eu un peu de mal à trouver le rythme, ce qui est normal vu ma longue absence.”

Si elle veut profiter de la défection dans sa moitié de tableau de Safina, elle devra franchir une autre montagne en huitièmes de finale, Jelena Jankovic, qui reste sur un succès à Cincinnati. Un rythme infernal…

© La Dernière Heure 2009

Vos articles Sports

Newsletter Sports+

Fil info