Andreescu, la grosse victime de la nuit

Bianca Andreescu, lauréate de l’US Open 2019, n’a jamais trouvé la parade pour contrer la joueuse de 35 ans Su-Wei Hsieh. La native de Taipei, qui a joué son premier Ausralian Open en 2008, a profité parfaitement des doutes de la championne canadienne pour s’imposer 6-3 6-2.

Su-Wei Hsieh a confirmé sa réputation de coupeuse de tête de série.

«Je suis toujours plus excitée quand je joue face à une favorite», insistait Hsieh. Elle a battu Halep en 2018, Pliskova, Kerber et Osaka en 2019 et désormais Andreescu en 2021.

Quant à Andreescu, elle n’a pas obtenu toutes les réponses voulues. La Canadienne retrouvait la compétition après un arrêt de 15 mois. Elle avait dû faire l’impasse sur toute la saison 2020 à cause d’une blessure au genou gauche. Elle s’est inclinée sur une 5e double faute, symbole de sa perte de repère.

Ex-Top 25, Hsieh se mesurera à Venus Williams ou Sara Errani au tour suivant.

Djokovic cède un set 

Novak Djokovic a dû s'employer pour venir à bout de Frances Tiafoe. Le Serbe a cédé le 2e set alors qu'il a été poussé au tie-break du 3e. Il s'en sort sans casse mais avec quelques frayeurs 6-3, 6-7 (3), 7-6 (2), 6-3.

Kvitova s’est fait piéger par Cirstea

Le tableau de Melbourne a perdu dès le deuxième tour la lauréate à Wimbledon en 2011 et 2014. La Tchèque Petra Kvitova, tombeuse de Greet Minnen au premier tour, n’a pas survécu à son duel face à la Roumaine Sorana Cirstea. L’ancienne Top 2 a perdu 6-4, 6-1, 1-6.

Serena est toujours aussi pressée et solide

Après sa victoire en 56 minutes au premier tour, Serena Williams n’a pas baissé la cadence – victoire en 1h10 - lors de son deuxième tour où elle était opposée à la Serbe Nina Stojanovic. L’Américaine a confirmé sa belle forme en s’imposant 6-3, 6-0. Elle n’a laissé filer que 5 jeux en deux matchs.

Au 3e tour, elle défiera la Russe Anastasia Potapova qu’elle avait nettement dominée à Melbourne Park en 2020. Pour l’heure, Serena profitait de l’instant. «Nous sommes toutes ici pour nous amuser et je suis heureuse d'être ici. Jouer à nouveau devant la foule est vraiment cool. Donc, chaque jour est juste amusant.»

Stojanovic gardera quand même un bon souvenir de la rencontre. Elle n’avait jamais eu droit à un tel défi. Elle n’a jamais battu de grandes joueuses. Mais, elle a joué à l’audace en étant agressive sur sa ligne de fond. Le coup a tenu jusqu’à son 2e jeu de service. Ensuite, elle n’a plus existé.

«Elle m'a poussé très fort et je pense qu'elle a très bien joué, honnêtement, tout au long du match. J'ai donc dû vraiment me battre pour tous les points», a déclaré Williams.

Venus sortie en ne prenant qu'un seul jeu 

Venus Williams, 40 ans, a été éliminée 6-1, 6-0 par Sara Errani. 

Wawrinka revient de l’enfer avant d’y replonger

Le beau duel de la nuit s’est joué entre le Suisse Stan Wawrinka et le Hongrois Marton Fucsovics. Le Hongrois pensait courir vers une victoire de prestige contre le vainqueur de l’Australian Open 2014, mais le Vaudois a fait prolonger le suspense. Mené 5-7, 1-6, il a ensuite remporté 6-4, 6-2 les 3 et 4e manches. Lors du set décisif, Fucsovics breakait pour faire 5-3, mais Wawrinka recollait à 5-5. Lors du super tie-break de tous les dangers, les joueurs ont perdu 9 points sur leur service. Wawrinka s’était détaché à 9-6 avec 3 balles de match. Il a ensuite perdu les 5 derniers points de la rencontre. Quel suspense ! «C’est mon Grand Chelem favori», confiait Fucsovics. «Je veux profiter du moment et prendre le soleil.» Sur sa balle de match, il est tombé au sol au ralenti en se prenant la tête tant il ne pouvait pas croire à l’improbable scénario.

Ruusuvuori tombe de haut

C’est frustrant. Le jeune Finlandais Emil Ruusuvuori avait fait sensation en sortant au premier tour Gaël Monfils, le 11e joueur mondial. La bataille de 5 sets avait laissé des traces chez le jeune joueur. Ruusuvuori s’est incliné 1-6, 6-3, 6-2, 7-6(5) face Pedro Martinez, un Espagnol de 23 ans qui encore tout un CV à écrire. A Melbourne, il est bien parti en tout cas. Il vient de battre Nishioka et Ruusuvuori en ayant chaque fois perdu le premier set.

Thiem sans souci

L'Autrichien Dominic Thiem poursuit sa route tranquillement. Il s'est imposé 6-4, 6-0, 6-2 contre Dominik Koepfer.

64.000

Alexandre Muller, qui avait écrit la belle histoire du premier tour, a quitté Melbourne Park avec un chèque de 64.000 euros. Il ne regrette pas d’avoir pris l’avion pour Melbourne sans être qualifié. Il avait appris deux heures avant son premier match qu’il allait jouer à la suite d’un désistement. Il avait battu Londero. Au deuxième tour, la tête de série n°8, Diego Schwartzman était une marche trop haute. Il a ramassé un 6-2, 6-0, 6-3.

1

Egor Gerasimov n’a pris qu’un seul petit jeu face à Aslan Karatsev 6-0, 6-1, 6-0 en 1h35. Il n’a gagné que 50 points (sur 142). Gerasimov avait battu Benoît Paire lors du premier tour.

En bref

- Aryna Sabalenka, la partenaire de double d’Elise Mertens, a battu 7-6, 6-3 l’ancienne protégée de Philippe Dehaes, Daria Kasatkina. La tombeuse d’Ysaline Bonaventure, Timea Babos a pris la porte en s’inclinant face à Anastasia Potapova.

- La France s’est consolée à la suite du succès de Fiona Ferro. La Française, qui a des origines belges, avait été miraculée au premier tour. Elle est déjà qualifiée pour le 3e tour après son succès probant contre Elena Rybakina, tête de série 17 qui avait sorti Vera Zvonareva au premier tour. Fiona Ferro s’est imposée 6-4, 6-4. La France avait acté les revers de Corentin Moutet (contre Milos Raonic) et d’Alizé Cornet (contre Ann Li). Moutet en a perdu sa chaussure à 6-5. Dans la foulée, il a dû sauver une balle de set ce qu’il fit.

163,2 km/h

Denis Shapovalov est en feu. Il a décoché un revers flashé à 163,2 km/h ! Le Canadien a remporté le match en trois sets rapides face à Bernard Tomic.

La déclaration du jour

Alizé Cornet sur lequipe.fr

"Je n'ai pas encore de date pour arrêter, mais j'ai ça dans un coin de ma tête. Je recule sans cesse l'échéance. Depuis des années, je m'étais fixé les Jeux Olympiques de Tokyo 2020. Bon, ce sera Tokyo 2021 du coup (rires). J'espère me qualifier et on fera un point après. On verra si je tire une année de plus. Mais c'est sûr que je ne jouerai pas trois ans de plus. J'ai 16 ans de circuit dans les pattes et dans la tête et ça se ressent. Et la situation actuelle ne m'a pas fait du bien."