Petit résumé de ce qui s'est déroulé la nuit dernière lors de la troisième journée de l'Australian Open. 

Mertens, le temps d’une leçon top chrono

Alors que sa partenaire de double Sabalenka était sortie sur deux tie-breaks contre Suarez Navarro, Elise Mertens n’a pas traîné sur le court. Elle a infligé une solide correction à la native du Monténégro Danka Kovinic 6-2, 6-0. La rencontre a duré tip top une heure, le temps d’une leçon. Avec 56 % de première balle de service, elle peut encore faire mieux. Elle a remporté 18 des 23 points sur sa première. Elle n’a eu aucune balle de break à sauver alors qu’elle en a pris 5 sur 6 à son adversaire. La bonne nouvelle, ce sont ses montées au filet. Elle s’y est rendue à 17 reprises (13 coups gagnants). Avec 55 points gagnés sur les 85, elle pouvait difficilement espérer un meilleur départ. Au prochain tour, elle affrontera l’Anglaise Watson qui a battu péniblement Kristyna (et non sa sœur Karolina n°2) Pliskova 4-6, 6-3, 6-1.

Le match de la nuit: Paire battu par Cilic au super tie-break du 5e

Les spectateurs se sont régalés sur le court 3 qui avait programmé un intéressant Marin Cilic – Benoît Paire. Le show et le suspense ont été au rendez-vous. Après avoir pris le premier set 6-2, Marin Cilic a craqué dans le tie-break du 2e set. Paire en a profité pour chiper le 3e set, mais le Croate est revenu dans le coup en égalisant à 2 sets partout. Lors du set décisif, le Français et le Croate ont été au coude à coude. Paire a juste obtenu une balle de break à 2-1. Un super tie-break a été nécessaire pour départager les deux héros de la journée. Marin Cilic a attendu 2-2 pour accélérer le rythme et aligner les 7 points qui ont suivi (9-2). Si Paire a effacé une balle de match, il n'a rien pu faire sur la suivante. Dur, dur pour le fantasque Français qui a livré un très grand match. La rencontre a duré 3h37 pour le plus grand plaisir des fans de tennis. Paire, qui n'est pas à une provoc près ira sûrement au McDonald pour se consoler.

Barty rassurée par son amie Dellacqua

Aishleigh Barty avait inquiété ses fans en concédant le premier set de son premier match. La n°1 mondiale qui évolue dans son pays a parfaitement réagi en passant sans trembler son deuxième tour face à Polona Hercog 6-1, 6-4. L’émotion est venue après le match, lors de l’interview sur le terrain. Elle s’est retrouvée face à sa copine et partenaire en double, Casey Dellacqua. « De toute évidence, la journée d'aujourd'hui était vraiment spéciale. C'était agréable de vous voir là-bas me regarder à chaque changement de côté », confiait Barty à l’adresse de Dellacqua. Cette dernière lui a glissé des mots gentils. "Tant de choses ont changé dans votre vie. Pourtant, vous êtes toujours la même Ash en dehors des terrains. »

Minnen ne jouera pas contre la n°1 mondiale

Greet Minnen a tout donné, mais la Kazakh Rybakina s’est montrée intraitable lors de ce deuxième tour. A cause de cette défaite 6-3, 6-4, la petite amie de Van Uytvanck ne verra ni le 3e tour ni Aishleigh Barty. Néanmoins, avec ses trois matches remportés en qualif et sa victoire sur Sasnovich, une ancienne Top 30, son Australian Open est une grande réussite. Au prochain classement, elle sera 101 ou 102e ce qui constitue son meilleur classement et surtout ce qui la dispensera de qualifs en Grand Chelem. Sa vie a changé.

Gillé et Vliegen, ça passe

Notre paire de Coupe Davis a franchi le premier tour face aux Espagnols Andujar et Lopez 6-4, 6-1.

Tsitsipas sans jouer

Stefanos Tsitsipas s'est qualifié pour le troisième tour sans monter sur le terrain. Il a profité du forfait de l'Allemand Philipp Kohlschreiber. 

Novak Djokoivc se promène face à Ito

Après avoir été poussé au combat au premier tour, Novak Djokovic a économisé ses forces lors d’un 2e tour qui a ressemblé à une promenade de santé. La wild card Ito n’a pas fait le poids. Nole s’est imposé 6-1, 6-4, 6-2 et retrouvera au 3e tour un autre Japonais, Nishioka. L’affaire sera plus compliquée. Nishioka a sorti Djere et Evans soit deux bons joueurs qui ont l’habitude d’aller plus loin dans les tournois. Le Serbe attend toutefois les huitièmes de finale pour commencer son tournoi véritablement.

Malgré son âge, Kvitova avance à son rythme

Petra Kvitova a connu quelques sueurs froides, mais n’a cédé aucun set face à l’Espagnole Badosa 7-5, 7-5. Au 3e tour, la Tchèque qui a déjà battu Siniakova et Badosa défiera Alexandrova, tête de série 25. « C'est différent mais j'ai l'impression que tout est différent finalement puisque j'ai une nouvelle équipe. Je suis contente car j'ai eu de bons matches à Brisbane. J'étais fatiguée ensuite. J'ai dû récupérer et protéger mon corps car je ne suis plus toute jeune. Je me sens bien pour le moment. »

Osaka est heureuse et affrontera Gauff au 3e tour

Naomi Osaka, contente de voir son papa pour la première fois en tribune sur un Grand Chelem, est heureuse. Cela se voit. Ses adversaires sont les premières témoins. La Chinoise Zheng a subi la loi de la Japonaise 6-2, 6-4. Au prochain tour, elle affrontera la très jeune Cori Gauff. Un solide match en perspective !

Wozniacki- Serena, le sommet des copines se rapproche

Au Danemark, tout le monde rêve de voir la chouchoute Caroline Wozniacki partir à la retraite sur un dernier exploit. La Danoise a passé sans encore les deux premiers tours. Pourtant, la 23e tête de série, Yastremska avait tout d’un piège. Wozniacki, qui espère défier sa copine Serena Williams, l’a emporté contre l’Ukrainienne 7-5, 7-5. Elle a reçu un petit coup de pouce du destin. Au lieu de défier Konta (12) ou Garcia (ancienne Top 10), elle défiera au 3e tour la Tunisienne Ons Jabeur. A condition que Serena Williams fasse son boulot de son côté.

15

A 15 ans, Cori Gauff poursuit sa route en Grand Chelem. Après avoir sorti Venus Williams, elle a battu une autre joueuse d’expérience, la Roumaine Sorana Cirstea 4-6, 6-3, 7-5. Au passage, elle a montré sa force de caractère !