D'après le communiqué de l'ITIA, les joueurs seraient au centre d'une enquête criminelle. Aucune autre information n'a encore filtré.

Généralement, l'ITIA révèle des cas de crimes contre l'intégrité du tennis mondial tels que des cas de dopage ou, plus souvent, des affaires de matchs vendus, de paris illégaux ou d'autres fraudes.

La durée de leur suspension sera coordonnée à la durée de cette enquête.