Tennis Le tennis français est secoué par le clash à distance entre Benoît Paire et Marion Bartoli.

A gauche, Benoît Paire, enfant terrible du tennis français qui fait surtout parler de lui pour ses dérapages plutôt que ses performances. A droite, Marion Bartoli, ancienne championne de Wimbledon qui a rangé sa raquette et qui est désormais consultante pour Eurosport. Depuis quelques jours, les réseaux sociaux vivent au rythme de leur clash à distance.

Tout est en fait parti du comportement de Benoît Paire à l'US Open. Éliminé sans gloire par Aljaz Bedene, le Français a refusé de serrer la main de son adversaire à la fin du match. Motif: le Slovène aurait proféré des insultes à son égard durant la rencontre. Après la rencontre, Paire avait expliqué aux journalistes qu'il allait faire une pause tennis pendant quelques semaines et qu'on le retrouverait surtout "dans les boîtes de nuit". 

Bartoli n'a donc pas apprécié l'attitude du joueur français et n'a pas manqué de le faire savoir. "On dirait un gamin de 8 ans sur un tournoi local", avait-elle jugé. 

Mais celui qui s'attaque à Benoît Paire s'expose à des représailles. "Dis moi Marion, pas sûr que tu sois bien placée pour parler de ce sujet. Tu avais serré la main de Virginie en 2009?", a alors répondu Paire, en référence au comportement de Bartoli contre sa compatriote Virginie Razzano à Eastbourne à l'époque. 

 
 


Les échanges se sont ensuite poursuivis sur Twitter, la lauréate de Wimbledon 2013 répondant qu'en terme de leçon, Paire pouvait s'abstenir de lui en donner. 

"Santé Marion!"

On croyait le clash rangé dans les archives. C'est bien mal connaître Benoît Paire, qui en a remis une couche ce week-end avec une vidéo de ses vacances où on le voit faire la fête à Mykonos et siroter un cocktail avec ses amis. "A ta santé Marion!", lance-t-il alors.

 

Nouvelle (et dernière?) réponse de Bartoli; "Je préfère trinquer avec Andy Murray", photos de sa victoire au All England Club à l'appui. On attend la suite...