Pour tenter de s'offrir un premier trophée dans un WTA 250, Zidansek (N.5) a battu en demi-finale la Bulgare Viktoriya Tomova, 146e mondiale, 6-3, 7-5. Zidansek avait remporté les titres dans les WTA 125 de Bol en 2018 et 2019.

De son côté, Osorio, bénéficiaire d'une invitation, a mis fin au parcours de rêve de la Française de 23 ans, Harmony Tan (WTA 190), issue des qualifications, 6-1, 6-2.

Il s'agira de la deuxième finale WTA pour la Slovène qui s'était inclinée en 2019 à Nuremberg en Allemagne. C'est par contre une première pour Maria Camila Osorio Serrano, ex-numéro 1 mondiale chez les juniores et victorieuse de l'US Open 2019 chez les juniores.