L'Espagnol Juan Carlos Ferrero, tête de série N.3, s'est qualifié pour la finale en battant l'Américain Andre Agassi (N.1) 6-4, 6-3, 3-6, 6-4. La coqueluche du public, Andy Roddick, s'est fait peur avant de retourner la situation à son avantage

NEW YORK En finale, Ferrero rencontrera ce dimanche l'Américain Andy Roddick (N.4) qui a réussi écarter l'Argentin David Nalbandian (N.13) en cinq sets au bout d'une partie haute en émotions. Ferrero, vainqueur de Roland Garros en juin dernier, atteint la finale de l'US Open pour la première fois de sa carrière.

Suite à son succès face à Agassi, l'Espagnol occupera dès lundi la place de numéro un mondial au classement ATP.
Ferrero entamait la rencontre pied au plancher et prenait d'entrée le service de son adversaire. Agassi n'allait pas s'en remettre. Emprunté, apathique, l'Américain commettait un nombré élevé de fautes directes tandis que son service était peu performant. Le numéro un mondial était à nouveau "breaké" au 7e jeu avant de perdre le premier set (6-4).

Le scénario du 2e set était identique. Ferrero prenait à nouveau la première mise en jeu de l'Américain et continuait à jouer un excellent tennis pour remporter la deuxième manche 6-3. Le public du central Arthur Ashe était stupéfait. Son favori était écrasé. Agassi réagissait pourtant au troisième set. Servant enfin mieux, retournant avec précision, le Kid de Las Vegas prenait à deux reprises le service de l'Espagnol pour rester dans le match (6-3).

Mais Ferrero était dans un grand jour. A 4-4 dans le quatrième set, il prenait une dernière fois le service de son adversaire et bouclait la partie à 6-4.