Il n’aura pas fallu longtemps pour que la bulle créée autour du tournoi de Cincinnati, délocalisé à New Yord, et l’Us Open, soit infectée. Ce mercredi, les organisateurs ont annoncé un premier cas positif au Covid-19. Ce qui a engendré l’exclusion du tournoi de Cincinnati de deux joueurs. L’Argentin Guido Pella (ATP 35) ne disputera pas le Masters 1000 dans le tableau final qui débute ce week-end. Ce sera également le cas du Bolivien Hugo Dellien (ATP 94), présent à New York pour y jouer les qualifications. Cette décision a été prise par l’USTA (la Fédération américaine de tennis) et les autorités sanitaires suite au contrôle positif au Covid-19 de Juan Manuel Galvan, préparateur physique de l’Argentin qui a également travaillé avec Dellien ces derniers jours. Pella et Dellien sont tous les deux négatifs pour le moment. Mais les organisateurs ont décidé une mise en quarantaine de dix jours des deux joueurs qui vont donc rater ce tournoi de reprise.

Juan Manuel Galván, préparateur physique de Guido Pella
Juan Manuel Galvan, préparateur physique de Guido Pella © D.R.

Sur son compte Instagram, Guido Pella s’est exprimé sur cette décision : “Malheureusement, je dois vous annoncer le cas positif de mon préparateur physique, Juan Manuel Galvan. En raison du contact étroit que nous avons eu la semaine dernière à Miami, et du contact que mon entraîneur José Acasuso a eu avec lui dans l’avion et dans la chambre, nous devons nous mettre tous les deux en isolement pendant deux semaines. Les deux tests, celui de José Acasuso et le mien ont été négatifs, nous nous sentons bien, nous ne ressentons aucun symptôme. Juan Manuel Galvan est également asymptomatique mais malheureusement le tournoi m’a exclu du tableau. La procédure désormais va être de faire des tests réguliers, le prochain dans deux jours pour voir si je reste négatif ou si je deviens positif et voir aussi si j’ai des symptômes. C’est malheureux pour moi mais je n’ai pas d’autre choix que de faire tout ce qui est possible pour passer rapidement ces deux semaines et voir si nous pouvons jouer à l’US Open.”


Du côté des organisateurs, on s’attendait à une telle éventualité, comme l’a expliqué Michael Dowse, président de l’USTA : “Dans notre planification et notre planification d’urgence, nous nous attendions à avoir un test positif. Comme mentionné, nous avons effectué 1 400 tests. Mathématiquement, on s’attendait à ce qu’il y ait un résultat positif et même plus d’un. Nous avons prévu cela et avons mis en place un protocole très spécifique pour éviter que cela ne se propage largement.”

Les organisateurs ont donc lancé une procédure d’urgence pour cibler toutes les personnes qui ont été en contact avec Galvan, un préparateur physique très réputé chez les Sud-Américains.

Ce jeudi matin, le quotidien Marca annonçait que les exclusions de Pella et Dellien ont poussé certains joueurs à se réunir sur un groupe Whatsapp et qu’un boycott du tournoi ou une manifestation pourrait se dérouler. Les joueurs reprocheraient aux organisateurs de ne pas appliquer le règlement à la lettre. Celui-ci prévoit une exclusion d’un joueur seulement si un cas positif était signalé dans la même chambre. Or Galvan est dans la chambre avec l’entraîneur de Pella, pas du joueur lui-même.

Ce mercredi, l’US Open avait également donné des précisions sur les mesures qui seront prises pour garantir la bonne organisation de son édition 2020. “Tout joueur testé positif une fois le tournoi commencé devra automatiquement déclarer forfait et observer une période de quarantaine, ont expliqué les organisateurs. “C’est le Département de la santé de l’État de New York qui l’impose et non pas la fédération américaine de tennis.”

L’USTA a aussi précisé qu’en plus du protocole mis en place avec les prises de température, les tests au Covid-19 et la distanciation sociale à respecter, un joueur doit avoir intégré la bulle créée sur le site de l’US Open quatre jours avant son premier match.