Tennis

Alison Van Uytvanck (WTA 44) était satisfaite mardi après avoir franchi le premier tour du tournoi WTA indoor de Linz, doté de 250.000 dollars, au détriment d'Ysaline Bonaventure (WTA 133), lucky loser des qualifications. 

La Grimbergeoise, 25 ans, a gagné ce nouveau duel belgo-belge contre la Stavelotaine, 25 ans, 6-3, 6-2, en 1h04 de jeu. "Ce fut un match correct", a expliqué Alison Van Uytvanck à Belga après sa victoire. "Je pense surtout que j'ai très bien servi aux moments importants et que je suis restée calme et positive pour toujours l'obliger à frapper une balle supplémentaire. C'est là-dessus que s'est joué le match. Ce n'est jamais amusant d'affronter une compatriote. En outre, c'était déjà la troisième fois que nous nous rencontrions, Ysaline et moi, cette année. Et la sixième fois que j'affrontais une autre joueuse belge. Je pense que ça suffit maintenant", a-t-elle souri.

Au deuxième tour, jeudi, Alison Van Uytvanck pourrait retrouver la Néerlandaise Kiki Bertens (WTA 8), tête de série N.1 du tableau en Autriche. La native de Wateringen, 27 ans, lauréate à Saint-Pétersbourg et à Madrid cette année, fera son entrée en lice ce mercredi contre la Japonaise Misaki Doi (WTA 74).

"C'est une très bonne joueuse, évidemment", a-t-elle poursuivi. "Elle fait partie du Top 10 mondial. Elle est en lice pour le Masters à Shenzhen. Mon dernier duel contre Kiki remonte déjà à un bon bout de temps (NDLR: Van Uytvanck s'était imposée en demi-finale du tournoi ITF de Tessenderlo en 2011). Je vais d'abord profiter un peu de cette victoire, puis bien m'entraîner demain afin d'être prête. Et on verra bien. Il me reste deux tournois cette année et je vais tâcher d'en retirer le maximum".