"Ce fut un match complètement fou", a déclaré Viktoria Azarenka. "Elle a joué incroyablement bien. Elle a un super tennis. Très intelligent. Elle sait tout faire avec une balle, générer de la puissance, slicer, trouver des angles, faire service-volée. C'est très beau à voir. En outre, elle ramenait tout. J'ai essayé de venir au filet, mais elle continuait à tirer des passing-shots. J'avoue que cela m'énervait un peu, mais j'ai pris beaucoup de plaisir à trouver des solutions. Je savais que je devais amener plus d'agressivité. C'était dur, mais c'était chouette. Ce fut un super match, d'un très haut niveau."

En quart de finale, mercredi, Victoria Azarenka retrouvera donc Elise Mertens pour un duel entre deux des meilleures joueuses depuis la reprise du circuit WTA, début août. La Biélorusse, finaliste à Flushing Meadows en 2012 et 2013, a ainsi remporté, il y a une semaine le tournoi WTA de Cincinnati, même si elle n'a pas dû disputer sa finale contre Naomi Osaka (WTA 10), blessée. Elle rejoue donc très bien après avoir galéré sur les plans sportif et privé.

"Le fait d'être devenue maman a changé beaucoup de choses et notamment mon comportement dans l'adversité", a-t-elle poursuivi. "J'ai une responsabilité envers mon fils Leo désormais. Ce n'est pas moi qui l'éduque, c'est lui qui continue à m'apprendre des choses sur moi. Sur le court, je veux donner le maximum, car il me regarde, il comprend et je veux être un bel exemple pour lui, afin qu'il soit bien éduqué et ne casse pas de raquettes", a-t-elle souri. "Je suis très reconnaissante de pouvoir rejouer. Les temps sont durs dans le monde et je chéris ces moments. Mertens est une excellente joueuse. Elle a très bien joué à Cincinnati. Je l'ai déjà affrontée en double et ce sera un chouette match. C'est une nouvelle opportunité et je suis ravie d'être là".